CINÉDANSE #2 Xamûma Fane Lay Dëm

Je ne sais pas où je vais
CinéDanse À visionner
|
2021
14min

« La langue de chaque individu se construit dans son histoire, en se nourrissant de tout ce qui se présente. Les mots et les gestes, les sons et les couleurs, les odeurs, les matières, les symboles, les émotions, les joies et les souffrances… Nous composons notre façon de nous exprimer en nous appuyant sur les langues qui nous sont proposées par les autres. Et quand deux individus se rencontrent, ils se lancent dans l’élaboration d’une langue commune, une langue pour échanger, créer ensemble. » Pour cette rencontre danse et littérature commandée par le Festival Concordanses en 2019, Amala Dianor accepte un basculement de la chorégraphie et négocie la présence et le rôle des mots et des gestes avec le romancier et dramaturge Denis Lachaud, dont les textes ont été mis en scène, entre autres, par Pierre Notte, Maria Zachenska et Arthur Nauzyciel, mais aussi par Lachaud lui-même. Au delà de la simple captation du spectacle, cet épisode de CinéDanse convie dans cette écriture croisée, les regards de deux nouveaux auteurs : le photographe portraitiste Jérôme Bonnet qui signe ici les lumières du film à l’invitation du plasticien Grégoire Korganow qui le réalise.

Lire plus
Avec
Amala Dianor et Denis Lachaud
Chorégraphie
Amala Dianor
Texte
Denis Lachaud
Image et réalisation
Grégoire Korganow
Direction de la photographie
Jérôme Bonnet
Filmé au théâtre l’Etoile du Nord scène conventionnée d’intérêt national art et création danse - Paris le 20 mars 2021, d’après le spectacle Xamûma fane lay dëm, commande du festival Concordan(s)e, POLE-SUD CDCN, Strasbourg, Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire, Parc culturel de Rentilly – Michel Chartier.
Production
KAPLAN | Cie Amala Dianor
Coproduction
Libre Champ
En partenariat avec
Le festival Concordan(s)e, la bibliothèque Forney, les bibliothèques de la Ville de Paris et Biliocité
Etalonnage
Granon Digital  
left-arrow
right-arrow
cross