Matthias Rassin

    Né en 1975, il découvre le hip-hop à l’âge de 9 ans. Il développe son art dans les rues, les halls et les cours de récréation. Après s’être essayé au lock, pop, jazz rock, à la house et enrichi sa danse au fil des voyages et des rencontres, il prend son essor dans le breaking et construit peu à peu son identité artistique. Il choisit de se spécialiser dans une de ses disciplines, le Top Rock, les pas qui préparent le breakdancer à aller au sol pour exécuter ses rotations. Cette danse est née au début des années 70 dans les quartiers dits “populaires” de New York, dans lesquels régnaient jusqu’alors les gangs et la violence urbaine. Pratiquée sous forme de défis (Up rock ou Rocking), il s’agit d’un mélange de pas de salsa, de danse africaine, de Hustle, de Tap Dance (claquettes), de Lindy Hop, etc. Son flow, son attitude, son énergie et sa manière d’appréhender la musique sont reconnus à l’échelle internationale.
Il est formateur à l’école de Tony Mascott et devient champion de France au Boty 2004 et vice-champion du monde. En 2006, il devient formateur sur MTV pour faire connaître la Street Danse au grand public. Au-delà de la formation, Mathias travaille aussi au sein de compagnies pour la réalisation des créations de Jean Claude Pambe Wayack, Eric Checco, Léa Cazauran et Amala Dianor.